dimanche 15 octobre 2017

plic ploc


dessin - Mieczyslaw Wasilewski.(P)



Elle était trempée. 
Il la matait.

Tous deux abrités sous la bâche goûtante et dégoûtante d'une quincaillerie. 
L'imper qui ne l'était pas, laissait transparaître la couleur de sa peau. 
Elle n'était guère vêtue sous l'indiscret. 
Plus nue que nue, dans la rue, station la muette.

Elle tremblait
Il bandait

Sa rotonde pointait
La main lui démangeait

Elle éternua
Il l'embrassa

Un hôtel tendait ses bras,
La chambre ses draps

L'imper voltigea
Et pataclaques fritasses !






Suggestion musicale d'Antoine !

17 commentaires:

  1. Ben alors, pas de musique avec? Pourtant....
    https://www.youtube.com/watch?v=IIpx3GuT-Rw
    Je me suis souvent demandé s'il y avait un double sens à cette chanson...
    A part ça, tu es vache de me faire repenser à l'un de mes fantasmes favoris et jamais réalisé...La fille qui vient me rejoindre nue ou presque sous son imper....grrrr....vilaine....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une vilaine vache, celle de - Une jolie fleur dans une peau de vache- C'est pour cela, des fois..., que je suis punie :p

      Supprimer
  2. Ce qui s'appelle commettre un imper!
    On aimerait en savoir plus (je vais jouer au prof, il n'y a pas que le professeur Max après tout) :
    Pourquoi La Muette (l'avenue Mozart?, la rue de la pompe?)
    Quelle est la couleur de sa peau que l'imper, qui ne l'est pas, laisse transparaître?
    "Elle tremblait" : de froid ou de peur?
    De quels bras parlait vous à propos de l'hôtel? s'agit il dune licence poétique?
    Attention à l'usage des onomatopées à la fin!
    Le mot "fritasse" est-il une allusion aux "frites" des collégiens d'hier (et d'aujourd'hui?) Cela désignait un coup porté sur le postérieur d'une demoiselle avec la main, le bout des 5 doigts rassemblés en pointe, la main de bas en haut avec un mouvement très vif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alala ! :D toutes ces questions, professeur Bertrand !

      1/ Parce que j'ai levé la tête et qu'on était station Muette
      2/ La couleur au dessus du bas blanc
      3/ De froid
      4/ Une licencieuse
      5/ Glop glop pas glop
      6/ Toutafrite professeur Bertrand !

      Voila j'ai fini mon devoir ;)

      Supprimer
    2. Bon et bien on peut dire que la curiosité de professeur Bertrand est satisfaite.
      À défaut de la couleur de la peau, celle du bas, il faut laisser l'imagination travailler.
      Mais la couleur des deux rotondes en sortant de l'hôtel ?

      Supprimer
    3. Alors pour une curiosité plus que satisfaite : Couleur couché de soleil ! :)

      Supprimer
  3. Bonjour,

    C'est autre chose que "les Amants du Pont-Neuf" de Doisneau...
    Mais bon, chacun sa poésie...
    "Station La Muette". Clin d'œil à Nestor Burma ("pas de bavard à La Muette")
    Peter'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Voila pourquoi votre fille est muette, Peter ! :D

      Supprimer
    2. Bonsoir...

      Sympa, l'interlude musicale avec le génial Claude et ses rythmes jazzy.
      Remarquez : il y avait aussi : "Blues Trottoir" : ca commence avec : "Un soir de pluie et de brouillard....".
      Merci.
      Peter'.

      Supprimer
  4. Imper et passe... il y a de la roulette à la Muette, mazette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y en a qui jouerait pas qu'au jeux de paume, on dirait... :)

      Supprimer
  5. "et pataclaques fritasses" !!! j'adore !! <3 xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors bien-sûr le petit <3 symbolise un coeur et le xD un bonhomme mort de rire !

      Supprimer
    2. AHAHAHA ! Zyva prends moi pas pour une mère de famille nombreuse ! Bon après c'est vrai que cette police n'est pas top du tout pour les smiley clavier du tout... Moules frites quand tu repasses paris ci :) :-*

      Supprimer
  6. Quoi ? tu as partagé une chambre d'hôtel avec Philippe Risoli ?
    https://www.youtube.com/watch?v=EoS-FHbiUJE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha ...Boudiou quel clip ! J'avais jamais pensé à fumer le poireau, la tête dans un sac plastique... Super SM !

      Supprimer
  7. "L'amour son bel amour, il ne vaut pas bien cher contre un calendrier". Mmmmmm, c'est tellement vrai ! bref elle tremble et moi, le temps que je bande, elle est parti se réchauffer ailleurs.

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D