mercredi 21 septembre 2016

blog à part






Comme peut être beaucoup de gens, tu rêves de bosser chez toi peinarde à 8h30 ébouriffée et en pyge devant l'écran au lieu de goûter aux plaisirs d'hivers et d'été des transports en commun ? 


Sache qu'avant de poser ton callipyge devant le bureau avec ta tasse de café et une banane - tu n'aimes pas la banane ? C'est pratique la banane pas de miettes dans le clavier et tu tiens jusqu’à 13h30, sauf rdv apéro-skype, sans aller mettre la tête dans le frigo -... J 'en étais ou déjà ? Oui donc, avant de t'y mettre, tu as d’abord joué la fée du logis - le grillon du foyer, poubelles ramassage de tout ce qui traîne bisous pansements chaussettes signatures un p'tit coup sur la gazinière. Et tout a coup c'est le silence la maison s'est vidée en cavalcade affairée... Tu es juste un peu essoufflée presque abandonnée sur le rivage de ta journée qui commence...  T'aimerais bien que quelqu'un prenne le temps de te regarder, te fasse un grand sourire pour te remercier d'avoir ensoleillé sa journée... hein ?

Et bien AYé, j'ai trouvé la solution ! Vas ouvrir au facteur, au livreur, avec ta petite culotte ramassée et oubliée, dans ta poche, ça marche !!!




mardi 13 septembre 2016

Oui-Oui ... au pays des jouets

Ma période du NON a été de très très courte durée. On m'a très très vite fait comprendre que dans la vie, il vaut mieux dire OUI si tu ne cherche pas de réponses sonnantes et trébuchantes. Dire OUI ça fait plaisir. Dire NON c'est le début des complications  (bon c'est un schéma hein il est évident que dire OUI je t'emmerde ça ne simplifie pas forcément les rapports, ça NON)

Donc formatée au OUI il a fallu que je trouve des astuces... parce que quand même parfois OUI mais NON !
Primo dire OUI et ne pas le faire.... ou alors dans longtemps... éventuellement...
Deuxio ne pas dire OUI mais ne pas dire NON... dire autre chose !

Par exemple, en CM1, quand ça draguait sec dans la cour de recré, je répondais que quand je serais grande je serais bonne sœur... et on  continuait à jouer aux billes, tranquille.
































by littlenoddy on @DeviantArt

Et la soumission dans tout ça alors hein ? T'en dis quoi ? OUI-OUI ou OUI-NON ?... ou NON-OUI, peut être ? 



(suite) 15/09/2016

Je te rajoute cette illustration, sur le thème des gens d'église, d'une autre époque et vraiment très réussi dans les mouvements, des cheveux de la jeune femme, à ceux du martinet.

Normalement quand il y a du sang, je suis un peu effrayée (et puis c'est chiant à laver sur du blanc), mais le visage de la femme tourné vers son tourmenteur, les yeux mi-clos, un sourire d'extase aux lèvres... Ils se sont bien trouvés ces deux là ... n'est il pas ? (Si tu veux te cultiver, le bouquin se télécharge ici gracieusement)



       Ill de 1884 / Léon Choubrac dit Hope

samedi 3 septembre 2016

come on !




Juste un petit rappel sur l'expo Araki au musée Guimet : Dernier weekend !
Si tu es sur Paris, ça vaut le coup.

Le musée Guimet n'a pas l'habitude de travailler sur l'érotisme ça se voit ça se sent c'est amusant. La présentation introduction (toutes les 1/2h) dans la salle des fleurs vous met déjà au parfum avec quelques petites phrases, de mémoire, comme :

- Araki a d’abord photographié beaucoup de fleur en macro... un peu comme des sexes... UN PEU COMME DES SEXES ? De grandes fleurs magnifiques sublimes humides ouvertes QUI SONT DES SEXES, évidement, quoi d'autre te saute au nez ?

Il y a aussi :
- Araki photographiait des femmes dans des positions très érotique mais il ne couchait pas avec ses modèles !...

Traduisez :
- Vous allez voir des trucs terribles qui vont parfois heurter votre pudeur ou votre façon de voir ou de vous sentir femme maiiiiiiiiiiiiis en tout bien tout honneur, faut pas déconner !

Bref on s'en fou, ce qui est chouette c'est que tu peux voir, enfin, quelques une de ses photos en très grand et puis t'approcher un peu du bout du pola de certaines épreuves de sa vie. C'est déjà pas mal, mais on est d'accord, ce n'est pas avec une expo que tu fais le tour du personnage qui en a un paquet dans son sac.

A la boutique ne t'attends pas à pouvoir acheter une carte postale sauf celles avec des chats et des nuages. C'est que heuuuu, c'est un peu notre première dans le domaine t'explique la personne en remettant bien droite l'étiquette "certains de ces livres sont susceptibles d'heurter la pudeur". Perso je trouve ça charmant et j'espère bien que ce magnifique musée retentera des expériences... 


Osez l'expo !



Je te mets l'article du canard, scanné en belgitude, avec sa souris magique, par Waldo (merci Parrain) en espérant que tu arrives à le lire en cliquant dessus.
«Pour moi, la photographie, c’est la naissance du désir.» Nobuyoshi Araki